Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Aller en bas

Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Séverine M le Lun 5 Fév - 21:23

Hello, coucou,

Combien parmi vous ont pensé à porter plainte, (que vous l'ayez fait ou pas, nous ne sommes que dans la notion de "penser à") ?
Quels événements, circonstances personnes vous ont poussé à penser à porter plainte ?
Était-ce de la colère, un besoin de justice, de reconnaissance ou un ras-le-bol ?

Merci !
avatar
Séverine M
Admin

Messages : 9
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur http://severinemayer.com

Revenir en haut Aller en bas

A chaque fois ou presque

Message par elle le Mar 6 Fév - 12:41

Bonjour Séverine,
J'ai subi des viols dès l'enfance et j'ai pensé à porter plainte dès que j'ai su que cela était possible. Mais on m'en a dissuadé, on m'a dit que l'on ne me croirait pas, que l'on dirait que c'était de ma faute. Concernant ces viols là j'ai souffert de mémoire traumatique et je n'en ai plus reparlé mais cela s'est reproduit à l'adolescence et là encore on m'a empêché de parler. Et cela s'est encore reproduit alors que je venais d'être majeure et cette fois-ci j'y suis allée tout de suite, je me le devais à moi-même, si avant on m'avais intimidée pour me faire taire, là je me devais de ne pas me faire taire moi-même. Ce fut une épreuve autant à l'hôpital qu'au commissariat mais j'ai eu la force de la traverser toute seule sans être accompagnée cette épreuve. Le médecin à été méprisant, le policier a insinué que je devais être vêtue de façon indécente ... Je dois préciser que cela s'est passé il y plus de 20 ans afin de ménager les susceptibilités. Je me souviens de mon état d'esprit quand je suis allée porter plainte, je me suis dit, au moins tu ne t'en voudras pas à toi même, au moins tu auras toi fait ce que tu avais à faire contrairement à tes parents.

elle

Messages : 3
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Séverine M le Mar 6 Fév - 13:12

Bravo d'avoir eu la force de franchir ce cap !
Vous avez fait preuve de beaucoup de maturité pour raisonner en dépit du poids affectif...
Votre agresseur a-t-il été condamné ? A quelle peine ? Comment l'avez-vous vécu ?
Merci de votre témoignage !
avatar
Séverine M
Admin

Messages : 9
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur http://severinemayer.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Laseb le Mar 6 Fév - 14:38

Bravo d'avoir fait la démarche, surtout à l'époque et seule. Comme Séverine, j'aimerais beaucoup savoir si le monstre de votre enfance et de votre adolescence a été condamné par la suite, et quels ont été les réactions de ces personnes qui avaient voulu vous faire taire au départ.

Laseb

Messages : 3
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Laseb le Mar 6 Fév - 15:22

En ce qui me concerne, j'ai fait la démarche de porter plainte en 2010. Malheureusement pour moi, il y avait prescription dans mon cas. Ce qui m'a poussée à le faire, c'est un long travail sur moi-même, seule d'abord, puis avec le soutien de mes amies et enfin l'aide d'une psychothérapeute, pour pouvoir parler et avoir moins peur, moins mal, moins honte. Ensuite, c'est la prise de conscience. Mon silence permettait à ce monstre de vivre impunément, de se pavaner dans la ville, de poursuivre les agressions sur d'autres sans rien risquer, sans même être inquiété. C'est un article sur lui, qui le décrivait en homme bien, qui parlait de donner son nom à une rue de la ville qui a été mon déclencheur. La colère de l'injustice de cette image de lui. Aujourd'hui, il n'y aura malheureusement pas de procès, pas assez de preuves (un problème récurrent pour ce genre d'affaire malheureusement), mais une autre victime a réussi à parler et à porter plainte aussi, et lui a été entendu par la justice à plusieurs reprises, sa réputation est détruite, il ne se pavane plus, il rase les murs. Et j'ai pu me confronter à lui devant un juge et l'accuser sans trembler. Cela a été libérateur pour moi.

Laseb

Messages : 3
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par elle le Mar 6 Fév - 16:02

Non malheureusement dans ma vie il y a eu plusieurs monstres. Celui de mon enfance je l'avais effacé de ma mémoire. Celui de mon adolescence a été "couvert" par mes parents qui m'ont empêché de porter plainte. Concernant la plainte que j'ai déposé elle a été contre X car je ne connaissais pas l'identité de mon agresseur. A ce moment de ma vie j'étais si naïve je croyais qu'il suffisait de porter plainte et que voilà le méchant serait puni ! La réalité s'est déroulée tout autrement. J'ai eu la chance de rencontrer quelqu'un qui m'a aidé à me souvenir. Sans cela je serai morte je crois car je vivais en pleine amnésie traumatique, j'avais des trous noirs, parfois je ne me souvenait plus de ce que j'avais fait ou dit, j'étais entrain de devenir schyzophrène ... Quand je me suis souvenu cela a été terrible, me rendre compte de ce que mes propres parents m'avaient fait. Je me suis souvenu de la maltraitance de ma mère aussi ... très douloureux. Et quand ils ont compris que je me souvenais de tout depuis le début ils m'ont "chassée", j'ai même été à la rue, pas très longtemps heureusement. Tout le monde me rejetait, on me faisait porter la honte et la culpabilité de ce que j'avais vécu.
Celui de mon adolescence était protégé même par la police et quand j'ai voulu porter plainte pour le premier viol (12 ans) le délai de prescription était passé, et pour ceux pour lesquels la prescription n'était pas échu on m'a dit que ce n'était pas possible car je n'aurais pas du être à nouveau en contact avec lui après le premier viol. Certes mais je souffrais de l'amnésie traumatique et qui plus est ce sont mes parents qui m'y envoyait en connaissance de cause ! Voilà la réalité, en fait la seule plainte que l'on m'a laissé déposer c'est celle contre X car il était évident qu'elle n'aboutirait pas ! Il me parait maintenant évident que mes violeurs étaient connectés entre eux et qu'ils ne m'ont pas choisi au hasard. J'étais une victime facile non protégée par sa propre famille. Ces faits ont bouleversés ma vie à jamais et ont eu des conséquences irrémédiables. C'est le message que j'aimerai faire passer, il faut agir en prévention car après c'est trop tard : combien de victimes se suicident, voient leur vie gâchée, ne peuvent pas remonter la pente d'un mauvais départ ou encore deviennent eux même des bourreaux. Quand va t'on interroger les pédophiles et leur demander ce qu'ils ont vécu dans leur enfance pour devenir des monstres ? Tout ce gachis a un coût social et humain énorme, combien de personnes brisées encore avant qu'on prenne le problème a bras le corps !

elle

Messages : 3
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Laseb le Mar 6 Fév - 17:24

Je suis navrée pour vous, et scandalisée par le comportement violent de vos parents qui vous ont laissée entre les mains de ces pervers et ne vous ont ni protégée, ni soutenue, mais en plus, mise délibérément en danger. Avez-vous déjà envisagé de porter plainte contre eux ?
J'ai eu la chance que ma famille n'ait rien à voir avec les agressions dont j'ai été victime et j'ai eu la chance d'avoir été soutenue lorsque j'en ai enfin parlé. Je suis bien consciente que c'est loin d'être le cas pour tout le monde et que je suis "privilégiée". La justice est frileuse face à nos accusations. Les responsables restent souvent libres mais il ne faut pas se décourager. Plus les victimes accuseront, plus il sera difficile pour la justice de continuer à rester inactive car ces monstres abjects finiront toujours par récidiver et si les nouvelles victimes portent plainte à leur tour, nier les faits deviendra plus difficile pour l'agresseur.
Le mouvement de libération de la parole actuel me donne de l'espoir en tout cas. Peut-être que nos bourreaux finiront par tomber, parce que d'autres que nous trouveront aussi la force, la rage et l'envie de porter plainte à leur tour.
Je garde cet espoir en tout cas. Et je vous souhaite une vie aussi paisible que possible, et sans violence.

Laseb

Messages : 3
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par elle le Mer 7 Fév - 10:35

Merci. Porter plainte contre mes parents n'a pas été envisageable car ils avaient eux l'argent et le pouvoir et moi je n'avais rien. Et puis j'avais bu pour oublier, je m'étais droguée pour oublier et à cette époque là c'était perdu d'avance. J'étais moi la mauvaise fille. Maintenant c'est trop tard revenir sur ces faits à été douloureux et inutile (dans mon cas) je ne le referais pas une fois encore.
Le monde idéal dans lequel on porte plainte et le méchant est puni n'existe pas pour moi.

elle

Messages : 3
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Séverine M le Sam 10 Fév - 18:15

La justice est très loin de prendre la parole des victimes en considération, et c'est simplement parce que notre société méprise les victimes, surtout les victimes d'inceste ou de viol. Nous dégoûtons parce que nous osons dénoncer, alors que c'est ce que nous dénonçons qui devrait faire enrager n'importe quelle personne...
C'est pour cette raison qu'il faut travailler à faire évoluer les mentalités, et la honte doit changer de camp.
Le fait de témoigner nécessite beaucoup de force, beaucoup de courage. Et nous sommes loin d'être des créatures pitoyables. Mais justement, c'est parce que nous avons cette force que l'on remet notre parole en doute : nous devrions vivre recroquevillé(e)s et nous cacher sous un masque de larmes pour vraiment avoir l'air de victimes...
Mais même là, on nous accuserait simplement d'être taré(e)s...
On a du pain sur la planche pour faire évoluer les mentalités.
Mais il faut continuer à ne rien lâcher pour que la justice soit la Justice, pas seulement un acte de charité ponctuel distribué de temps à autre pour calmer la colère...
avatar
Séverine M
Admin

Messages : 9
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur http://severinemayer.com

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas en état de porter plainte

Message par Pousse Verte le Sam 10 Fév - 21:32

Bonjour, pour le fait qui m'est arrivé il y a 6 ans, je n'ai rien compris. Même ma psy de l'époque m'a dit "ce n'est pas un ...." !!!!!!!! Alors quand même votre thérapeute dénie!!!!! Ce n'est qu'il y a presque 3 ans que j'ai commencé à comprendre, et que ma thérapeute actuelle qui travaille sur les émotions a posé les mots sur l'événement. A l'époque, je n'ai même pas été soutenue par ma belle-soeur médecin dont c'était le collègue!!!
arrivée à la MdF en juin suivant, on me parlait beaucoup de porter plainte, sauf que tant que je n'avais pas le bon suivi thérapeutique, je suis dans un tel état d'angoisse.... On a besoin je pense de rallonger à plus de 10 ans la possibilité de porter plainte en temps que personne majeure. J'ai loupé déjà 3 ans avant de savoir ce qui m'était arrivé!!!!
Et depuis 1 an que mes perceptions mémorisées ressortent, juste pile poil 20 ans après la majorité, je n'ai encore aucun souvenir réel me permettant de m'appuyer sur des faits concrets. Donc je ne peux pas encore porter plainte, tant que je ne suis pas sortie de la mémoire traumatique. D'où besoin aussi de trouver un suivi thérapeutique. Et maintenant je suis passée à 21 ans après la majorité!!!! Donc prescription!!!! Si les délais sont rallongés, la loi sera-t-elle rétroactive?
Et puis comment porter plainte contre 6 personnes différentes, dont certains étant déjà morts...?

Pousse Verte

Messages : 15
Date d'inscription : 10/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Vida.s le Dim 11 Fév - 23:33

Bonjour a tous et toutes .
Pour raconter dans les grandes lignes mon histoire. J ai toujours cette sensation d avoir été abusée étant enfant par un homme jeune sans vraiment y mettre de visage ou de nom . Il y a 3 ans ( j avais 35 ans) un "ami" de la famille que je connais depuis toujours a commencer à m envoyer des messages me parlant de ses sentiments .. il a continué comme ça alors que je le remettrais en place . Et la un vendredi soir il a commençais à tenir des propos pédophile. À me dire qu il m aimais quand j étais enfant, qu il aimais quand je lui montais sur les genoux , que quand il changeais la couche de sa nièce ça lui faisais de l effet , j ai été horrifiée et effondrée par ses messages mais je lui posais des questions en essayant d être détaché pour essayer de le faire parler . Quand je lui ai demandé si il m avais touchée il me dit que quand j étais enfant je préférais mon oncle ( lui étant un ami de cet oncle) , que c est lui que j aimais...
Je suis restée 15 jours dans un état second sans savoir quoi penser quoi faire . J ai pris la décision de montrer les message a ma mère qui c est effondrée en les lisant . J ai aussi fait la démarche d aller au commissariat ou j ai été plutôt prise au sérieux vu la teneur des messages. Ces hommes ont été auditionné evidemment il niais avoir écrit ces messages .. l affaire à été classée sans suite j ai donc pris un avocat et porté plainte contre lui . Après 2 ans un passage devant le juge j ai reçu un courrier qui me disais que malgré les messages qui laisse penser qu il y a bien eu agression aucune preuve n existe. ( a aucun moment dans les message il dit j ai fait ça ou il a fait ça )
J ai été arrêté 1 an , je prenais divers traitements j avais un suivi psychologique et psychiatrique. Je me suis sentie tellement mal .. toutes les couches de carapace que je m etais forgé depuis toujours ont dégringolé en l espace de quelques jours , je me suis sentie tellement vulnérable. Je m en suis voulu de ne pas me rappeler vraiment . Des flash revenait : un sexe en érection devant mon visage , des caresses , mais toujours pas de visage pour que je sois sûre. .
Depuis j ai repris le travail et j allais mieux jusqu' à il y a quelques mois où j ai commencer à faire des rêves ou je revivais l agression, des flash , des souvenirs qui remontent j ai repris une thérapie pour m aider . Je pense que petit à petit je vais me rappeler vraiment ( et j en ai besoin même si je sais que ça va être une épreuve difficile aussi) . Je vais avoir 38 ans cette année. . Et malheureusement je ne pourrais pas relancer ma plainte car ma mémoire me joue des tours apres ces 38 ans il sera trop tard

Vida.s

Messages : 1
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand avez-vous pensé à porter plainte ? Pourquoi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum